Zagreb a une population d’un million d’habitants, heureusement je suis arrivé après l’ heure de pointe et l’avenue principale “slavenski” était de nouveau praticable. Alors je suis allé à un McDonald comme chaque nomade digitale qui doit chopper une connexion WiFi sur le tas. J’ai rafraîchi le GPS pour trouver l’appart’ de Petra, envoyer un SMS aux amis et la famille (c’est à ce moment que j’ai entendu parler de l’attaque de Paris en ce jour du 15 novembre).

 

Rien de mieux pour vous garder d’humeur …

Bref, je suis parti et suis allé chez Petra où nous nous sommes rencontrés.


Petra est graphiste et photographe, nous avons été en contact via Internet grâce à notre participation commune au projet musical ‘Vly’, puis, comme je planifiaisde passer dans la ville, nous avons prévu de nous rencontrer là.

Le lendemain de mon arrivée, nous sommes allés chercher l’organisation appelée «Are You Syrious».

Ces gars avaient parcourus toute la ville pour recueillir des dons, pour les stocker dans leur entrepôt dans le quartier de Medika.

Comme le côté administratif du travail humanitaire était un tel bordel, ils n’avaient été autorisés qu’à simplement apporter leurs dons aux portes des camps.

En plus de cela, pour améliorer l’aide et toujours être se rendre utiles dans cette situation compliquée, ils collectaient, analysaient et partageaient toutes les informations concernant la route des Balkans.

 

Et j’ai découvert pour la première fois combien c’était crucial.

Comme je l’ai vécu plus tard tout au long du chemin, l’information était quelque chose que vous deviez prendre au sérieux à n’importe-quel moment.

Et nous travaillâmes ensemble avec les gars de l’entrepôt de Medika, et alors que nous étions en train de trier et d’emballer les vêtements, etc. … Nous discutions de la possibilité pour moi de poursuivre mon chemin efficacement.

Je ne savais pas à l’époque que nous étions sur le point de rester en contact sur le Web et les réseaux tout au long de mon voyage.

Je leur demandais toujours des conseils sur la prochaine étape de mon voyage, et toujours ils répondaient, me proposant des contacts, des lieux et des choses utiles à faire et à réfléchir.

Je dirais que “Are You Syrious” est encore aujourd’hui l’une des meilleures ressource pour les bénévoles et sur qui tout le monde peut compter pour avoir les nouvelles du terrain mises à jour au quotidien.

Advertisements

Leave a Reply

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out / Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out / Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out / Change )

Google+ photo

You are commenting using your Google+ account. Log Out / Change )

Connecting to %s