Après environ 8 mois sur les routes à travers les différents pays liés à la crise migratoire, j’ai fini par revenir en France. Retrouvant la sécurité et à la «civilisation» comme nous la imaginions …

Mais quelque chose avait changé, et je n’étais pas vraiment le même qu’avant.

Tout d’abord, je devais rentrer au pays en raison de conférences et d’ateliers que je devais mener dans des lycées autour de Valence dans la région de la Drôme. Je n’avais jamais imaginé que j’étais sur le point de raconter mon histoire et de parler de ce que je faisais de cette façon. Fondamentalement, ce n’était pas l’objectif de mon projet et j’étais plus enclin à “faire” des choses concrètes plutôt que d’en parler, mais je me suis également rendu compte que c’était une démarche importante à faire spécifiquement avec les étudiants qui étaient à l’âge de penser par eux-mêmes et de construire le Monde de demain.

20160407_200416

Et d’interagir avec eux me fit me rendre compte qu’ils voulaient tous aider, mais qu’ils leur manquaient les informations et la pratique pour le faire (exactement comme moi lorsque je suis partis pour commencer le projet). J’étais émerveillée par la foi qu’ils avaient dans l’avenir, mais en même temps, par la tristesse et la faiblesse qu’ils éprouvaient à propos de leur propre capacité à changer les choses.

20160407_215800

20160407_201326

Avec Élodie, Cecile et quelques autres personnes fondamentalement bonnes et actives de la région, nous avons organisé quelques-unes de ces conférences pour sensibiliser les étudiants et devant le retour des jeunes, devant l’intérêt et la demande générale, nous avons choisi de lancer une collaboration à long terme pour continuer à avoir un lien entre ce projet et l’école pour exécuter cette interaction pour l’année à venir.
Et je les remercie, car ils m’ont tous aidé à constater que, plus que l’expérience de la crise sur le terrain est la réalisation de choses qui, certes ne meraitaient aucun discours ou quoique se soit de plus … il était également crucial de partager ces expériences avec ceux qui, demain, seraient les citoyen du monde.

 

Advertisements

Leave a Reply

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out / Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out / Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out / Change )

Google+ photo

You are commenting using your Google+ account. Log Out / Change )

Connecting to %s